Historique

Lucette et Marcel Julien sur le canal avec H.G.M.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Décès de Lucette Julien

Histoire et Généalogie en Minervois a le regret de vous annoncer la disparition de Lucette Julien le 7 mai 2020. Fidèle à l'association depuis sa création, elle a soutenu Marcel Julien, son époux, lors de sa présidence. Témoin de l'histoire des Femmes de l'après-guerre dans le département de l'Aude, elle fait figure d'avant-garde parmi ses contemporaines. Le confinement ne nous permettant pas de l'accompagner pour un dernier hommage, c'est avec la pensée que nous partageons la douleur de la famille.

Virginie Pospisil Puente présidente

 

Jacqueline Exbroyat s'est éteinte à Nouméa ce 25 mai 2013.
Rencontre brève, fulgurante au sens premier du mot, de cette historienne avec notre association l'an passé. Brillante page pour Histoire et Généalogie en Minervois, emplie de rencontres fortuites, table-ronde, exposition, réception par la ville de Caunes-Minervois, visite du moulin de Passebosc, convergence des nombreuses routes de ceux qui, en histoire comme en généalogie, sont à chercher les traces du colonel Gally-Passebosc, perspective d'aller plus avant dans ce passé glorieux d'un soldat issu du Minervois.
Charmante Jacqueline, vous nous avez enrichis.

 


 

ILS SONT VENUS DES CERISES AUX VENDANGES

Exposition sur l'exode belge de 1940 inaugurée le vendredi 3 février 2012 à 17 h 30 au centre d'information touristique à Rieux Minervois

buste-belge-rieux

 

En juin 2010, afin de fêter les 20 ans de l'association Histoire Généalogie en Minervois, était organisé une manifestation commémorant les 70 ans d'amitié franco-belge. Une émouvante cérémonie,ayant pour cadre le salon d'honneur de la mairie de Rieux, réunissait de nombreuses personnalités, ainsi que des familles venues spécialement de Belgique. Leur exode en 1940 de mai à fin aout 1940, pendant la seconde guerre mondiale a été évoqué.

Des civils et soldats avaient été accueillis dans plusieurs villages du Minervois : la commune de Rieux a hébergé le 59ème de ligne. Des liens se sont tissés depuis cette période et conservés jusqu'à nos jours. Les familles aussi bien belges que françaises, ont sorti des tiroirs, lettres,et photos qui ont livré d'émouvants témoignages. Cette collecte de documents à permis à l'association H G M de réaliser un bulletin spécial « Les belges dans le Minervois en 1940 » vendu 7 € ainsi qu'une exposition qui a été présentée à la Maison du Minervois à Bruxelles en présence de Jean Charles Tolza directeur de Minervois Prestige et de madame Boccoz ambassadeur de France en Belgique.

Cette exposition, intitulée « Ils sont venus des cerises aux vendanges » a été présentée tout le mois de février au point d'information touristique rue saint Blaise près de l'église à Rieux Minervois.

Photo : Buste offert par le 59ème de ligne au village de Rieux

Article de Midi Libre du lundi 30 janvier 2012

tn-epj_en_1947Samedi 19 juin 2010, H.G.M. a fêté les 20 ans de l 'association en célébrant le tn-troupe_France_40_70ème anniversaire de la venue des soldats belges dans le Minervois.

Une grande réception a eu lieu à la mairie de Rieux-Minervois en présence :
- des autorités locales
- de la communauté belge
- du délégué de la communauté wallonne et bruxelloise
- d'un réfugié et d'un soldat belge des années 1940

Au cours de cette réception Notre Présidente à présenté les résultats de nos recherches.
Cette manifestation a été suivie d'un repas festif au restaurant "les Capitelles" de Peyriac Minervois.


tn-article-depeche010-600tn-article-midi_libre012-600
Cet évènement exceptionnel a été très médiatisé avec des articles dans la presse locale et dans le journal La Libre Belgique.
La télévision FR3 a faite un reportage sur les lieux de vie de Edgar P. Jacobs soldat cantonné à Villeneuve Minervois en 1940.
Edgar P. Jacobs est le père de la célèbre BD " Blake et Mortimer , il cite dans ses écrits son séjour avec ses camarades dans ce village.

Vous pouvez voir quelques photos de cette manifestation sur notre album.

 

La vidéo de la semaine

Dans la revue n°97, Jean-Pierre Lalloué a rédigé un article intitulé : "La romance de Clotilde". Nous sommes en 2014 et il était difficile de trouver une mélodie en ligne sur internet. Ayant le texte de la chanson accompagné de quelques notes couchées sur le papier, HGM s'est rapproché d'une amie violoniste à Lespinassière, Wendi Hartwig en collaboration avec l'association "Que fais-tu de ton talent ?". Je vous invite à découvrir les premiers essais et à entendre le son de la mélodie de cette complainte qui était chantée en Gévaudan, en Velay et en Forez. 

Ce chant fut publié pour la première fois en 1829, dans les Mémoires de la Société des antiquaires de France, sur une communication faite par Mr Cayx de Marvéjols. Il est en patois lozérien. Il a pour titre : "Romance dite de Clotilde" qui est un récit des aventures de Clotilde, fille de Clovis et femme d'Amalaric, roi des Visigoths, au VIe siècle, massacré par Childebert, frère de Clotilde, en punition des mauvais traitements qu'il faisait éprouver à celle-ci.

De nombreuses variantes existent et les chanteuses au 19e siècle l'appellent chanson d'Hélène, ou chanson des trois frères, ou chanson de Barbe-Bleue, parce que pour elles tout méchant mari est un barbe-bleue.

Et en période de confinement, les barbes-bleues font parler d'eux !

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo