Bernadette Taillefer, en faisant des recherches dans les archives municipales de Rieux-Minervois, a relevé une brève de registre de Procès-Verbaux rafraîchissante !

"L'an mil huit cent cinquante un et le trente un juillet, une heure après-midi, nous, Martial Saint Pierre, maire de la commune de Rieux-Minervois, avons l'honneur d'exposer que, dans la journée d'hier, à dix heures du soir, contrairement à notre arrêté en date du dix-huit Juillet courant, nous avons surpris les Sieurs Louis Prades et Antoine Sounier, tous les deux tonneliers et domiciliés dans cette commune, qui se sont permis de se baigner dans le bassin du "Moulin de la Garenne" et de se montrer tout nus sur "le chemin bas" qui conduit de Rieux à Peyriac, quoiqu'il passât des personnes des deux sexes. De tout quoi nous avons dressé le présent procès-verbal que nous avons signé.
Signé : St Pierre ainé ".

L'eau a toujours été un enjeu économique et social. Aujourd'hui plus que jamais. Mais heureusement, la jeunesse n'a pas changé et elle continue à se baigner dans les lavoirs des villages à l'insu des gardes municipaux.