Citroën sur d'anciennes cartes postales

 

Un citron et un oignon doux

Dans la collection cartes postales de M.Florent Rovello j'ai trouvé plusieurs photos de l'église Jean Baptiste à Citou. Voir ici. En les comparant on peut conclure que le clocher de l'église (datant du milieu du XIXe siècle) a été modifié au moins deux fois. Il serait intéressant de savoir quand exactement et pourquoi. Sur le pourquoi JPL m'a répondu sur le forum que les cartes postales montrent à plusieurs reprises des dégradations des clochers et

  

qu'il était fréquent dans tous les petits villages peu fortunés de devoir refaire le toit et la charpente à moindre coût. Aujourd'hui, le clocher de Citou se dresse fièrement à nouveau, bien que certains auraient préferé une flèche en forme d'oignon doux.

 

Passé à la loupe ...

Pour ce blog c'est biensûr l'automobile sur une des cartes postales qui a attiré mon attention, même si celle-ci n'est que vaguement visible et minuscule. Probablement c'est une Citroën B14 Taxi de 1927/28 peinte en jaune et noir. Encore plus remarquable est de voir que ce taxi est en panne! Si on fait encore un zoom, deux figures se détachent: l'homme à gauche qui est en train de pousser la Citroën vers l'arrière tandis que l'homme à droite, en combinaison blanc, pourrait être un méchanicien qui se penche sur le capot. Peut-être une indication que cette B14 était a ce moment là déjà une vieille et que cette photo date de la fin des années 1930?    Pour plus d'informations et photos de la B14: voir lecruchon & vroomvroom

En 1929 la B14 a été remplacée par la Citroën C4

 

Une C4 et la valse des noms d'une rue à Rieux

Cette carte postale de la Poste sur l'AVENUE DE PEYRIAC à Rieux a été colorée un peu bâclée ce qui ne facilite pas l'idenfication de la voiture. Pour l'instant je suis assez sûr qu'il s'agit d'une Citroën C4 pick-up du début des années 1930. Après la guerre, la D11 fut ici rebaptisée AVENUE DE CARCASSONNE, comme l'indique une carte postale d'environ 1960 (voir Rieux scan 45/61)

Ci-dessus 3x Citroën C4 à:   Rieux  -  Terra Vinea  -  La Livinière

Aujourd'hui la rue s'appelle AVENUE GEORGES CLEMENCEAU. Une avenue dépourvue d'arbres! Quelle différence par rapport à il y a cent ans quand elle s'appelait AVENUE DE LA GARE. Une appellation datant d'après 1874, l'année dans laquelle la gare a été construite. (Cartes postales de la Collection Nicolau-Guillaumet)

On peut se demander comment l'avenue s'appelait avant 1874. Je n'ai rien trouvé à ce sujet dans les archives, si ce n'est qu'il était alors d'usage à Rieux d'indiquer les rues et routes par un numéro. En l'occurance le conseil municipal parlait en 1873 du 'CHEMIN DE GRANDE COMMUNICATION N°11'. Une 'plaque de cocher' en fonte du milieu du XIXème siècle en témoigne encore (au niveau de la maison n°74). Cette plaque provient de la fonderie Parisienne de Henri Bouilliant (décédé 1856). Les distances sont indiquées en Kilomètres et Hectomètres. Note: Ce tracé de la D11 est déjà marqué sur la carte de Cassini (avant 1838 Rieux s'appelait Mérinville). Sources: déliberations conseil municipal (pages 45,47) et Histoire des plaques de cocher.

 

Noire et Chocolat Blanc

Cliquer ici pour le blog Traction Avant de Didier Tougard 

 

À SUIVRE ....