Pendant nos randonnées en Minervois on a découvert nombre de voitures historiques. Beaucoup d'entre elles semblent être coupées en deux! Comme ça l'arrière d'un fourgon pouvait finir ses jours comme coffre de rangement, abri de chasseur ou abri d'observation. Par contre, dans les vignes on n'aperçoit souvent que l'avant des épaves.

Il y a 50 ans des anciennes berlines étaient transformées en pick-up, apparemment pour transporter pendant les vendanges des comportes ou une benne. On dit qu'un garagiste à Villeneuve s'occupait de la transformation. Il enlevait l'arrière en laissant le toit par dessus les sièges de devant. Puis il soudait une tôle derrière ou bricolait un cadre et un plancher en bois. Espérons que la suspension était adaptée à une charge plus lourde! 

 

Peugeot 302 Cabrespine         

À Cabrespine et Villeneuve: deux Peugeots 302/402 identiquement transformées en pick-up.  À ne pas confondre avec la Peugeot 402 DK5J camionnette commandée par l'armée en septembre 1939, faute de mieux, car elle (aussi) ne satisfait pas au cahier des charges. Au moins un exemplaire faisait depuis 1941 office de véhicule de patrouille chez l'unité de police mobile GMR-MINERVOIS. Voir article et photos.

 

       

Simca Ariane 1957-1963.  Une découpe dans une monocoque compromet la rigidité du véhicule. On pourrait se demander comment ce problème a été résolu pour cette Simca Ariane 'Pick-up' à Cabrespine.

 

       

à gauche: à Villarlong Peugeot fourgon J7 1965-1980 transformé en 'Caravane'
à droite: Capot ondulé d'une Citroën 2CV 1948-1955, réemployé comme rangement d'outils dans un jardin à Cabrespine.

 

Voir mes posts CITROËN, RENAULT, PEUGEOT ou répondez au 'quiz' Les reconnaissez-vous?